Accueil > Conseils FinTech > Les plateformes de prêt à l'ère de la Blockchain

Les plateformes de prêt à l'ère de la Blockchain

L’annonce par Emmanuel Macron lors des 3èmes Assises de la finance participative (03/2016) d’expérimenter la technologie Blockchain au sein des plateformes de crowdfunding n’est pas restée inaperçue. Conduite pour sécuriser les registres des minibons (bons de caisse désintermédiés), cette expérience révèle t-elle une simple volonté de décloisonner le système de prêts ? 

Un cadre de développement exigeant avant une généralisation...

L’ordonnance d’avril 2016 précise la mise en place d’un groupe de travail qui devra déterminer les conditions de réalisation du projet. Le but est clairement de s’assurer que la technologie est assez sûre et mature. En effet, l’élaboration et la tenue du registre électronique des titres et de leurs propriétaires, entre autres, devront être fiables, sécurisées et contrôlables. Et ce, d’autant plus que les campagnes de levés de fonds via les plateformes de crowdfunding attirent un afflux d’investisseurs par opération. Mais en cas de réussite, difficile d’imaginer les autorités privatiser cette technologie au simple financement participatif. Pourquoi ne pas transformer l’essai et l’étendre à la gestion des actions, des obligations et autres titres non cotés ?

Quel enjeu de la mise en place de la Blockchain dans les plateformes de crowdfunding ?

Cette nouvelle réforme apporte un second souffle et de nouvelles perspectives à l'écosystème français du crowdfunding  qui a connu ses premières concentrations. En effet, le crowdfunding hexagonal pourrait être le premier à instaurer un marché secondaire relatif aux titres émis au travers des plateformes de financement participatif. Et c’est bien la réduction des coûts de la tenue des registres souvent excessifs en rapport avec les montants levés qui est l’élément déclencheur. Sans cette contrainte, les entreprises vont pouvoir optimiser la gestion de leur actionnariat, les investisseurs bénéficieront d’une liquidité décuplée et les propriétaires des titres feront leurs échanges plus facilement et de plus quasi instantanément. Ainsi, les plateformes de financement participatif deviendront à terme le principal catalyseur des entreprises souhaitant prêter leur trésorerie à d’autres entreprises.
Les prédictions peuvent être prises au sérieux toutefois, attendons de voir si l’ensemble des autorisations par les régulateurs suivront.
 
N'EMPRUNTEZ PAS AU-DELÀ DE VOS CAPACITÉS DE REMBOURSEMENT.
Contactez-nous

Annonces associées

qu'est ce que la Blockchain définition
Incontestablement, le buzzword de l’année 2016, la Blockchain passionne certains qui y voient une révolution et en alarme d’autres qui prédisent la fin de l’état-nation par exemple. Mais qu’est-ce qu’exactement la Blockchain ?La Blockchain...
En savoir plus