Accueil > Financement de PME > Prêt FinTech > Les avantages du prêt en financement participatif (crowdlending)

Les avantages du prêt en financement participatif (crowdlending)

De nombreux observateurs et autres spécialistes ne cessent de vanter, à juste titre, les mérites du prêt en financement participatif (crowdlending)*, cette nouvelle voie de financement pour les professionnels. Il est vrai que l’absence de garanties personnelles est pour certain l’élément déterminant pour solliciter ce mode de financement. Mais la diversification des sources de financement n’est pas une préoccupation récente des chefs d’entreprise. Alors pour quelles raisons y feraient-ils appel et quels sont réellement les avantages de ce nouveau modèle ?

Une certaine indépendance financière sans quitter son partenaire principal

Solliciter un prêt professionnel dans un nouvel établissement est souvent synonyme de contraintes pour les dirigeants et le plus souvent utilisé comme dernier recours. En effet, outre l’orientation d’une partie significative des flux (env 30%), de nombreuses contreparties classiques à une nouvelle entrée en relation sont exigées (package, assurances…). Avec le crowdlending on peut diversifier ses sources de financement sans bouleverser sa gestion courante et sans impacter sa relation avec son établissement financier principal. Pour la majorité des chefs d’entreprises, cette donnée est capitale, d’autant plus lorsque le soutien et les encours sont importants.

Un champ d'application plus large des projets finançables

Le recours au crowdlending permet aux dirigeants de disposer d’une marge de manœuvre importante dans leur stratégie d’investissement. Souvent évoqué mais rarement souligné à sa juste importance, le large choix des objets à financer est une réelle révolution pour les professionnels ! En effet, pratiquement tout peut-être financé par le biais du crowdlending excepté la restructuration. De l’immatériel, un recrutement, un salon professionnel... ne pourraient pas être financés via un établissement classique de part l’absence de garanties à y rattacher.

L’émergence des financements hybrides

Les prêts en financement participatif sont parfaitement complémentaires avec les prêts bancaires. On constate en cette année 2016 qu’une majorité de projets sont aujourd’hui financés via un financement hybride (prêt classique et participatif). Les banquiers ont compris l’avantage de partager le risque et accueillent de plus en plus favorablement le crowdlending tout en travaillant avec les plateformes : nous entrons dans l’ère de la coopétition (contraction de coopération et compétition). De leurs côtés, les professionnels y voient également la possibilité de préserver leurs fonds propres et leur trésorerie en ne complétant plus la partie non finançable de leur projet. L'indépendance financière est donc double avec le crowdlending : dans le recours à des ressources nouvelles en toute liberté et dans la marge de manœuvre supplémentaire engendrée.

 

* N'EMPRUNTEZ PAS AU-DELÀ DE VOS CAPACITÉS DE REMBOURSEMENT.
Contactez-nous

Annonces associées

comment ça marche le crowdlending prêt
Le crowdlending connaît un succès grandissant auprès des dirigeants. Il est vrai que les atouts de cette pratique ne manquent pas : simplicité, rapidité, transparence, large visibilité...
En savoir plus