Accueil > Financement de PME > Prêt FinTech > La coopétition entre Fintech et Banques

La coopétition entre Fintech et Banques

Vers un nouveau modèle financier

Les débats, ces dernières années, sur une guerre sans merci entre les fintech et les banques n’ont plus d’intérêt aujourd’hui. En effet, la plupart des observateurs et des spécialistes de la finance s’accordent à penser que les fintech vont modifier en profondeur le fonctionnement des banques mais sans les faire disparaître pour autant. Et ceci, au-delà même des créations de plateformes de crowdfunding (Proximea, Le pot commun…) par les grands groupes bancaires. Ces derniers ont bien compris que c’était leur capacité à intégrer des innovations de rupture qui sera déterminante pour le maintien de leur position sur le marché. Nous sommes donc rentrés dans l’ère de la “coopétition”, une collaboration ou une coopération de circonstances ou d'opportunités.

Des échanges gagnants-gagnants pour le soutien aux entreprises

Le marché du prêt en financement participatif (crowdlending), est l’exemple même du regroupement d’intérêts communs entre startups prônant la rupture et les acteurs classiques du financement. Les établissements bancaires trouvent dans les partenariats avec les fintech une source d’innovation et d’enrichissement de l’expérience client et les fintech un développement plus rapide synonyme de rentabilité.
A l’échelle du terrain, de plus en plus de projets sont financés par des prêts crowdlending et bancaire. Ces financements dit hybrides permettent aux banquiers un partage du risque et aux dirigeants la préservation, entres autres, d’une partie de leurs fonds propres ou de la trésorerie.
Ces prestataires de nouveaux services en ligne poussent ainsi les banques à réduire leur caractère universel (habilitation à effectuer toutes les opérations bancaires et la quasi-totalité des opérations de finance), gageons que cela profitera encore plus aux clients.
Contactez-nous

Annonces associées

accompagnement conseiller en crowdlending
Si une demande de financement via une plateforme de crowdlending est relativement simple, l’étude préalable de faisabilité est, quant à elle, plus complexe à élaborer. Si bien que de nombreux dirigeants renoncent même à se lancer dans...
En savoir plus