Accueil > Financement de PME > Prêt FinTech > Financer la reprise d'entreprise par le crowdlending

Financer la reprise d'entreprise par le crowdlending

La mobilisation des ressources nécessaires doit être réfléchie le plus en amont possible dans l’élaboration d’un projet de reprise d’entreprise. Mais dans la pratique, c’est seulement après avoir bien identifié l’entreprise et surtout avancé dans les négociations avec le cédant que le repreneur doit rassembler les capitaux nécessaires.
Le repreneur va devoir alors réaliser un plan de financement qui mettra en évidence son apport personnel dans le projet ainsi que les financements à solliciter. Le défi consiste alors à convaincre les financeurs d’accorder les fonds indispensables au projet.

Préparer sa demande de financement

L’adéquation du projet de reprise avec le projet personnel et familial, l'expérience, le sérieux et le professionnalisme du dirigeant seront de nature à influencer favorablement un futur partenaire. Mais afin d’optimiser sa demande, le chef d’entreprise devra nécessairement présenter un dossier complet et détaillé de l’entreprise à reprendre (bilans et comptes de résultats antérieurs, historique, etc..). La définition de ses propres objectifs (vision, projet de développement, stratégie commerciale...) sera également prépondérante dans un contexte d’évolution rapide des marchés et des usages.

Quels types de ressources mobiliser ?

Un apport personnel minimum (voir supérieur) à 25 % de la valeur de l'entreprise est un gage d’une forte implication et rassure les partenaires potentiels. Mais l’apport personnel n’est pas le seul élément déterminant. A chaque type de besoin doit correspondre une ressource adaptée qui ne grève pas la capacité d’investissement court, moyen et même parfois long terme de l’entreprise à reprendre. Ainsi, le repreneur pourra solliciter différents types de financement (crédit vendeur, bancaire, finance participative…) et dispositifs publics et para-publics (bpifrance, Siagi, réseau entreprendre…). 

Le prêt en financement participatif bien plus qu’un coup de pouce...

La finance participative par le prêt (crowdlending) permet à présent aux repreneurs de compléter substantiellement leur plan de financement. En effet, de nombreux autres frais viennent s'ajouter aux charges du repreneur et la recherche de nouvelles sources de financement est courante. Quelques plateformes de crowdlending permettent au travers d’une campagne sur le net de lever des fonds et ce, sans garanties personnelles. Le bénéfice pour le repreneur est triple en diversifiant ses ressources de financement, en préservant une partie de ses fonds propres et en communiquant sur son projet de reprise de façon ciblée et à grande échelle.
La collecte doit toutefois intervenir au bon moment dans le calendrier des démarches. Alors, ne pas hésiter à se faire accompagner pour l’étude préparatoire et le montage du dossier de financement participatif.

 

N'EMPRUNTEZ PAS AU-DELÀ DE VOS CAPACITÉS DE REMBOURSEMENT.

Contactez-nous

Annonces associées

avantages bénéfices du crowdlending financement participatif par le prêt
Annoncé comme simple, rapide et transparent, le crowdlending ne présenterait-il pas d’autres avantages bien plus importants pour les dirigeants ?
En savoir plus