Accueil > Financement de PME > Prêt FinTech > Financer l'ouverture et le développement de son magasin bio

Financer l'ouverture et le développement de son magasin bio

Le secteur Bio connaît une croissance historique et confirme son envol pour l’année 2016 avec + 20 %* au 1er semestre 2016. Les consommateurs sont au rendez-vous et suscitent l’éclosion de nombreux projets d’entreprises qu'ils soient de transformation ou de distribution. Cette tendance est d’autant plus forte que les Français souhaitent consommer bio à leur domicile, mais également partout, sur leur lieu de travail, les restaurants ou les administrations publiques. Un mouvement de fond est bel et bien enclenché et se propage à la vitesse grand V sur d’autres segments de marché (cosmétiques, santé, produits d’entretien, vêtements …).

Une segmentation du marché de plus en plus établie

Sur ce marché, les magasins spécialisés font office de véritable locomotive avec des ventes en progression de 25%* sur le 1er semestre 2016 suivis de près par les grandes surfaces qui ont bien pris le train en marche avec des progressions de 18% de leurs ventes. Ces deux circuits de distribution représentent 80% du marché quand les producteurs, eux, en interceptent 20 % par de la vente sur les marchés ou directement en exploitation.

Sur la route de l’eldorado, garder la tête froide

Devant le plébiscite actuel des consommateurs, tout porteur de projet ne devra pas pour autant bâcler son étude de marché et son business plan. Cela est d’autant plus vrai pour un futur commerce indépendant qui devra, au vu de la croissance à 2 chiffres des franchises bio, se rallier au minimum à un groupement de producteurs et diversifier le plus possible son offre.
En terme de gestion, il sera capital de maîtriser ses achats qui représentent plus de la moitié du chiffre d’affaires et de mettre en place une gestion des stocks rigoureuse notamment au niveau des produits frais. Ne pas oublier, dans ce contexte à forte concurrence, de prévoir un budget communication ambitieux.

Côté financement, un nouveau modèle commence également à faire parler de lui...

Abstraction faite du coût d’un emplacement de premier choix, les investissements liés à un commerce bio ne sont pas considérables. Mais il faudra prévoir, tout de même, l’agencement du local, le matériel frigorifique (chambre froide, vitrines réfrigérées), le système informatique, le personnel, un fourgon… sans oublier le sacro-saint apport personnel notamment en franchise. Selon l’observatoire de la franchise, le coût de l’ouverture d’un magasin franchisé oscille entre 80 000 € et 130 000 €.
Dans les faits, soyons clair, s’orienter vers la création ou la reprise d’une franchise bio facilitera l’accès aux créanciers. Mais depuis peu, de nouveaux acteurs du financement** professionnel se sont positionnés avec un modèle tout aussi exaltant et dynamique que le bio : c’est le financement participatif. Historiquement développée sur des plateformes Internet organisées en mode start-up, cette nouvelle voie du financement intervient de façon rapide et transparente sur l’ensemble des besoins des entrepreneurs. Précisons que pour les nouveaux franchisés cela vient en complément d’un financement classique et pour les franchisés déjà installés, l’intervention couvre souvent plus de la moitié du financement total.
Que ce soit de l’immatériel, des travaux, des droits d’entrée, de la communication, des matériels ou des travaux, le financement participatif offre un véritable levier financier et ce, sans demande de garantie ni caution. Rendue possible par la mobilisation d’une communauté de prêteurs particuliers et d’institutionnels, cette solution permet d’accompagner les porteurs de projets à hauteur de 10 000 € jusqu'à 1 M€** sur 3 à 84 mois.
De plus, la campagne sur Internet organisée pour collecter les fonds est une véritable opportunité pour faire la promotion de son entreprise, son équipe et ses valeurs à une large communauté de clients potentiels.

Alors, si vous souhaitez trouver les ressources pour vous lancer dans l’aventure du bio ou accélérer votre développement, contactez-nous !

 

*source agencebio.org
** N’empruntez pas au-delà de vos capacités de remboursement
Contactez-nous

Annonces associées

franchise et apport personnel financé par le financement participatif
Au-delà de l’importance de l’emplacement, tout candidat à un projet de franchise doit être en mesure d’injecter une somme d’argent directement mobilisable lors du lancement de son projet. Si cet état de fait est commun à tous les porteurs...
En savoir plus