Accueil > Conseils FinTech > Crowdlending et communication : les bases...

Crowdlending et communication : les bases...

Le financement participatif par le prêt (crowdlending) permet à des entrepreneurs de financer leurs projets en quelques semaines et parfois même en quelques jours seulement. Cette pratique repose entres autres sur une campagne de communication digitale courte répondant au besoin de partage rapide et de conversion des destinataires de l’offre. La multiplication des actions sera de mise et le fil rouge sera principalement de convaincre des soutiens et des prêteurs potentiels de la solidité financière de votre structure permettant le bon remboursement du prêt et l’aboutissement du projet.

Définir ses cibles… la théorie des cercles

Pour démarrer une collecte et “débloquer le compteur”, il est commun de s’adresser à des relations de confiance, un noyau dur comme les proches. Ces derniers constituent le premier cercle et pourront même promouvoir votre campagne en étant vos ambassadeurs. Le financement de milieu de campagne est animé par des relations de proximité, des connaissances qui, du réseau du dirigeant aux partenaires forment le second cercle. Enfin, l’agrandissement des deux premiers cercles par l’appel au grand public clôture la collecte. Dans le cas du crowdlending, ce troisième et dernier cercle est le plus dynamique car constitué par une communauté d’internautes et d'institutionnels en quête d’un bon placement et de plus en plus fidèles à certaines plateformes. De surcroît, plus le montant des collectes est important plus le recours à ce dernier cercle est décisif. Vous l’avez compris, il va falloir à la fois que vous mobilisiez votre propre communauté et que vous séduisiez celle présente sur la plateforme qui a mis en ligne votre projet.

Se limiter à un contenu simple mais complet

Susciter assez de confiance auprès d’un tiers au point d’aboutir à ce qu’il investisse une partie de son capital ou de son épargne dans son affaire n’est pas chose aisée. Toutefois, l’expérience du terrain révèle que pour être efficace mieux vaut être court et explicite. Aussi, malgré tout l’engouement que vous procure la mise en ligne de votre projet avec l’opportunité de présenter votre entreprise, ne vous perdez pas dans les détails car les internautes décrochent facilement.
Ainsi, travaillez la page de présentation du projet pour qu'elle soit la plus compréhensible possible avec des éléments simples et à la fois très concrets. Du titre, à la description de l’entreprise jusqu'à l’illustration photographique, le contributeur potentiel doit rapidement comprendre qui vous êtes et ce que vous faîtes.
Ensuite, il sera nécessaire de répondre aux deux questions fondamentales qui impacteront beaucoup le succès ou non de votre collecte, à savoir : “Pourquoi nous prêter votre argent ?” et “Pourquoi nous allons vous rembourser ?” Si répondre à la première question par la description de votre projet paraît évident, la réponse à la deuxième question est plus complexe à rendre accessible au plus grand nombre. En effet difficile de se soustraire de l’exposé de “chiffres clés” d’analyse financière et de leurs interprétation. Aussi, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel du financement participatif.

N'EMPRUNTEZ PAS AU-DELÀ DE VOS CAPACITÉS DE REMBOURSEMENT.
Contactez-nous

Annonces associées

informer son banquier et crowdlending communication
Promouvoir directement son entreprise pour obtenir un financement n’est pas habituel pour les dirigeants pourtant heureux de parler de leur activité et de leur entreprise mais formatés au fil du temps par le formalisme des dossiers de financement. Le financement participatif...
En savoir plus